Transmettre son savoir, est-ce s’en déposséder ?