BSD-pour-Tous

Heredis, généalogie et histoire

Tag moteur

http://bsd-pour-tous.purforum.com/forum.htm

    Gedcom XML

    Partagez

    Invité
    Invité

    Gedcom XML

    Message par Invité le Lun 14 Juin 2010, 07:53

    Bonjour
    Reçu ceci...
    Cordialement
    JL

    Manifeste pour le Gedcom XML
    Créé par les Mormons, le Gedcom s’est imposé depuis de nombreuses années comme LE format d’échange de données généalogiques
    informatisées à travers le monde.

    Le Gedcom permet aux utilisateurs de Mac de consulter les données des utilisateurs de PC, aux inconditionnels d’Hérédis d’apprécier les recherches des fans de Généatique, et à tous de transférer leurs arbres de leur logiciel de généalogie préféré aux interfaces web de création d’arbre en ligne.

    Le Gedcom, par sa compatibilité (son principe fondateur), est devenu la norme internationale en la matière. Il est peu probable aujourd’hui de trouver un généalogiste « informatisé » qui ignore l’existence de ce format.

    Cependant, aujourd’hui, le Gedcom marque le pas. Les évolutions techniques ont mis en évidence ses limites et il semble à bout de souffle. Malgré tout, la relève tarde à s’imposer.

    Retour sur les limites d’un format qui a bouleversé la pratique généalogique et sur son successeur attendu depuis des années, le

    Gedcom XML
    . Les Mormons sont des avants-gardistes !
    Si une telle affirmation peut sembler pour le moins étrange, force est de constater qu’elle s’applique totalement dans le cadre de la généalogie. C’est en effet en 1984, à l’heure des balbutiements de l’informatique personnelle, que l’Eglise des Saints des Derniers Jours commence à développer un langage de programmation permettant l’échange de données généalogiques informatisées.

    Baptisé Gedcom, pour Genealogical Data Communication, ce langage est rédigé en texte seul et permet de codifier des enregistrements concernant des individus, des familles et des évènements.

    Je ne vais pas revenir ici sur le fonctionnement de la norme Gedcom, le sujet a déjà été traité à de maintes reprises depuis des années. Je me contenterais d’en rappeler le principe :

    Les enregistrements présents dans un Gedcom sont classés dans différentes sections (individus, famille, source, etc…)

    Au sein de ces sections, les données sont organisées de manière arborescente, c’est à dire hierarchique. Chaque niveau est numéroté de 0 à n. Une information de niveau n est associée à une information de niveau n-1. Par exemple, le numéro de référence d’un individu est de niveau 0, son nom est de niveau 1.

    Cela signifie que le nom est une caractéristique de l’individu.

    Les années passant, le format Gedcom s’est bien entendu amélioré et surtout étoffé de nombreuses « caractéristiques », appelées identificateurs. Dans la dernière version en date (5.5), 129 identificateurs sont répertoriés.

    Ceux qui veulent en savoir plus pourront se pencher sur le document de référence en anglais (pdf), ou sa version française ou encore sur cet article de FranceGenWeb.

    Détail d'un enregistrement au format Gedcom

    La rigueur et la simplicité conjuguées de cette norme, associées à sa légèreté (due au format texte) sont à l’origine du succès du format Gedcom. Cependant, depuis plusieurs années, il commence à montrer clairement ses limites.

    Tout d’abord, le format est ancien. La dernière version en date remonte à 1998. 12 ans que le Gedcom n’a pas été amélioré ! Inutile de préciser que, depuis le temps, la technologie et la pratique de la généalogie ont, elles, continué d’évoluer. Cela ne va pas s’arranger puisque les Mormons ont eux-même annoncé qu’ils ne développeraient plus le Gedcom. La version 5.5, de 1998, est donc la dernière version du Gedcom.
    Le Gedcom est un langage prévu pour l’échange entre logiciels.

    Or, aujourd’hui, ce type d’échanges diminue. Les pratiques de la généalogie, mais aussi de l’informatique en général, s’orientent d’avantage vers une communication logiciel/web, voire même web/web. Le format texte n’a pas été du tout été prévu pour cela. Aucun navigateur ne sait interpréter un fichier codé en format texte. Le Gedcom 5.5 ne favorise pas les échanges sur internet.

    Par ailleurs, le format texte pose également le problème des caractères accentués. Selon l’encodage utilisé, ces caractères peuvent ne pas être interprétés correctement par le logiciel.

    Et enfin (surtout !), le Gedcom manque de souplesse.

    Comme nous l’avons vu plus haut, le nombre d’identificateurs est limité, ce qui interdit tout ajout. Or, la législation de chaque pays peut donner des cas non prévus par la norme. Il se trouve, par exemple, que ma compagne et moi sommes pacsés. Je vous mets au défi de trouver l’identificateur correspondant dans la norme GEDCOM 5.5 ! Résultat, selon Gedcom, ma compagne et moi n’avons aucun lien légal. Situation un peu Kafkaïenne…

    Les unions ne sont pas les seuls enregistrements à poser problème.

    Demandez à Maïwenn ce qu’elle pense de la gestion des sources lors du transfert d’Hérédis vers Gedcom. On pourrait multiplier les exemples presque à
    l’infini (format des dates, des lieux, gestion des témoins…).

    Ce problème du manque de souplesse a conduit les éditeurs de logiciels à se détacher du Gedcom. Aujourd’hui, la plupart des logiciels de généalogie ne travaillent pas directement sur un format Gedcom, mais sur leur propre format de fichier qui offre, lui, beaucoup plus de possibilités. Ces logiciels se contentent donc de lire le Gedcom et de le traduire dans leur format personnel. C’est uniquement sur ce format que les modifications seront apportées. Par la suite, le
    logiciel offre la possibilité inverse : re-traduire le fichier selon la norme Gedcom.

    Les fichiers gedcom sont donc triturés, modifiés, tordus, pour pouvoir être adaptés. Résultat, en passant d’un logiciel à l’autre, beaucoup d’identificateurs « exotiques » ne sont pas pris en compte et disparaissent. Les données correspondantes sont perdues.

    Petit à petit, le Gedcom a donc cessé d’être un standard. On peut même dire que, n’ayant plus évolué depuis 12 ans, le Gedcom est de moins en moins compatible avec les logiciels de généalogie les plus utilisés. Même le logiciel des Mormons ne respecte plus la norme. Un comble !

    Si le Gedcom ne remplit plus sa fonction première, qu’il a perdu sa raison d’être, alors il est important de trouver un autre format d’échange. Et vous savez quoi ? Ce format existe ! Il s’agit du XML.

    Le XML (Extensible Markup Language) est un langage informatique couramment utilisé dans deux buts : décrire un document (les archivistes l’utilisent pour cela) et échanger des informations. A ce dernier titre, il est déjà très utilisé sur internet car il permet à n’importe quel site d’afficher les informations de n’importe quel autre. Regardez par exemple sur la colonne droite de ce site. Les derniers articles de certains blogs y sont affichés. Vous pouvez dire merci au XML !

    Le XML a la particularité d’être structuré en arborescence, exactement comme le GEDCOM. La logique de codage est donc la même. Mais il apporte beaucoup d’améliorations.

    Tout d’abord, le XML est un langage pré-existant et utilisé, nous l’avons vu, dans beaucoup d’autres contextes. A tel point qu’il constitue aujourd’hui un norme internationale d’échange de données. Inutile donc de créer une nouvelle norme spécifique et réservée à la généalogie, alors que nous pouvons utiliser, en l’adaptant, une norme connue de tous. L’avantage est énorme. Cela veut dire que n’importe quelle application capable de lire du XML serait capable d’interpréter correctement votre fichier XML, même si l’application en question n’a aucune vocation généalogique. Vous voulez savoir où habitaient vos ancêtres ? Aucun problème, les fichiers de Google Earth (les extensions kml) sont justement des fichiers XML.

    Vous voulez que les sources présentes dans votre fichier soient correctement décrites ? Aucun problème, reprenez les informations données pas les archivistes, elles sont en XML.Ensuite, le XML est un langage orienté logiciel ET web.

    Il répond donc totalement aux dernières évolutions techniques.Mais son principal avantage repose sur le fait qu’il est extensible. Cela veut dire qu’il est possible d’ajouter autant d’identificateurs (appelés cette fois-ci « éléments ») que souhaité.

    Sans aucune limite. Et ces nouveaux éléments seront parfaitement pris en compte lors de la lecture du fichier par une application tierce, quand bien même l’application tierce n’aurait jamais été confrontée audit élément. Mon Pacs sera enfin universellement reconnu !

    Compatibilité quasi-universelle, norme internationale allant par delà la généalogie, extensibilité, langage orienté web. Voici les avantages du XML.

    Oui, mais voilà, allez-vous me dire, tout ça est bien joli, mais encore faudrait-il adapter le XML à notre utilisation, formaliser une liste d’éléments, a minima, qui permettrait au moins de reprendre de manière universelle les identificateurs du Gedcom. Et bien rassurez-vous, ce travail a déjà été réalisé. La norme Gedcom
    XML (ou Gedcom 6.0) existe depuis longtemps
    . Depuis 2002, la norme Gedcom a été traduite en XML par les Mormons. Ce format résout tous les problèmes actuellement posés par le Gedcom 5.5. Si vous voulez consulter la norme Gedcom XML, vous pouvez le faire ici (pdf en anglais).Détail d'un enregistrement au format Gedcom

    Détaild'un enregistrement au format Gedcom XML

    Alors si cette norme est parfaite (ou presque), pourquoi n’est-elle pas utilisée ? C’est une très bonne question. A l’heure actuelle, à ma connaissance, seul GRAMP propose un export des données au format XML.

    Aucun des logiciels les plus utilisés n’a mis en en place cette fonctionnalité. Pas même celui des Mormons. Il suffirait pourtant probablement que l’un d’entre eux le fasse pour que tous le suivent et que le développement de la norme Gedcom XML reprenne.

    Alors s’il vous plait, messieurs les éditeurs de logiciels et messieurs les Mormons, mettez les mains dans le cambouis et les pieds dans le plat et proposez l’export et l’import des Gedcom XML. Tous les généalogistes vous en remercieront et nous pourrons définitivement tourner la page du Gedcom.

    Retrouvez tous ces articles et bien plus sur Wikio, votre portail de l’info !

    Jimbo
    Dieu du Post
    Dieu du Post

    Masculin Age : 43
    Localisation : Rambouillet
    Je travaille sous : PC Seven - Mac OSX Mavericks
    Date d'inscription : 28/02/2009

    Re: Gedcom XML

    Message par Jimbo le Lun 14 Juin 2010, 08:19

    Bonjour Jean-Louis et merci pour cet article très interessant pour moi, n'étant un pas un spécialiste du Gedcom.

    Il me manque juste une petite chose, qui en est l'auteur ? Je suis particulièrement étonné par la dernière partie. Si le format Gedcom XML n'est pas déployé, il doit bien y avoir une raison objective.

    Invité
    Invité

    Re: Gedcom XML

    Message par Invité le Lun 14 Juin 2010, 08:29

    Jimbo a écrit:Bonjour Jean-Louis et merci pour cet article très interessant pour moi, n'étant un pas un spécialiste du Gedcom.

    Il me manque juste une petite chose, qui en est l'auteur ? Je suis particulièrement étonné par la dernière partie. Si le format Gedcom XML n'est pas déployé, il doit bien y avoir une raison objective.

    Auteur ???
    Aller sur les liens Wikio...
    Cordialement
    JL

    Jimbo
    Dieu du Post
    Dieu du Post

    Masculin Age : 43
    Localisation : Rambouillet
    Je travaille sous : PC Seven - Mac OSX Mavericks
    Date d'inscription : 28/02/2009

    Re: Gedcom XML

    Message par Jimbo le Lun 14 Juin 2010, 21:02

    Quand je clique sur le lien plus haut, j'arrive sur la page d'Accueil de Wikio. Mais aucune trace de généalogie.

    Mais j'ai trouvé par ailleurs, c'est sur le blog de Jordi.

    François
    Dieu du Post
    Dieu du Post

    Masculin Age : 64
    Localisation : Landes
    Je travaille sous : windows 10 - firefox
    Date d'inscription : 01/04/2009

    Re: Gedcom XML

    Message par François le Lun 14 Juin 2010, 21:24

    Aujourd’hui, la plupart des logiciels de généalogie ne travaillent
    pas directement sur un format Gedcom, mais sur leur propre format de
    fichier qui offre, lui, beaucoup plus de possibilités

    Je n'ai pas les compétences pour juger d'un format GEDCOM mais pour ce qui est dit ci-dessus je ne suis pas sûr que seul le format soit en cause. Je ne suis pas sûr que tous les concepteurs de logiciel acceptent de travailler sur un format commun. Raison commerciale oblige.


    _________________
    François
    Modérateur

    Jimbo
    Dieu du Post
    Dieu du Post

    Masculin Age : 43
    Localisation : Rambouillet
    Je travaille sous : PC Seven - Mac OSX Mavericks
    Date d'inscription : 28/02/2009

    Re: Gedcom XML

    Message par Jimbo le Lun 14 Juin 2010, 21:28

    L'objet n'est pas de dire que tous les logiciels ne doivent utiliser que ce format, mais qu'ils devraient s'entendre sur un format d'échange commun un peu plus moderne.

    François
    Dieu du Post
    Dieu du Post

    Masculin Age : 64
    Localisation : Landes
    Je travaille sous : windows 10 - firefox
    Date d'inscription : 01/04/2009

    Re: Gedcom XML

    Message par François le Lun 14 Juin 2010, 21:32

    Jimbo a écrit:L'objet n'est pas de dire que tous les logiciels ne doivent utiliser que ce format, mais qu'ils devraient s'entendre sur un format d'échange commun un peu plus moderne.
    Çà me semble plus raionnable


    _________________
    François
    Modérateur

    Didier
    Maitre Posteur
    Maitre Posteur

    Masculin Age : 62
    Localisation : Yvelines
    Je travaille sous : PC, W10
    Date d'inscription : 01/04/2009

    Re: Gedcom XML

    Message par Didier le Ven 30 Juil 2010, 01:17

    Jimbo a écrit:L'objet n'est pas de dire que tous les logiciels ne doivent utiliser que ce format, mais qu'ils devraient s'entendre sur un format d'échange commun un peu plus moderne.

    Bien dit.

    Michaël
    Simple Membre
    Simple Membre

    Masculin Localisation : Dravegny
    Je travaille sous : portable PC (Windows XP, 2g° de mémoire!)
    Date d'inscription : 08/03/2009

    Re: Gedcom XML

    Message par Michaël le Ven 30 Juil 2010, 08:44

    Didier a écrit:
    Jimbo a écrit:L'objet n'est pas de dire que tous les logiciels ne doivent utiliser que ce format, mais qu'ils devraient s'entendre sur un format d'échange commun un peu plus moderne.

    Bien dit.
    Existe-t-il pour la généalogie un organisme genre W3C (voir : ) ?

    A ma connaissance, non. Les mormons ont un temps joué ce rôle auto-proclamé, mais quand on voit que très peu de logiciels respectent à 100% le grammaire et l'orthographe du format 5.5n on peut avoir des doutes sur son avenir.

    "LA" solution consisterait peut-être en petits traducteurs (GEDCOM-H10 vers GEDCOM-ANCESTROLOGIE par exemple) ...

    Steffy
    Habitué
    Habitué

    Masculin Age : 42
    Localisation : Alsace
    Je travaille sous : Windows XP ou Seven
    Date d'inscription : 15/02/2010

    Re: Gedcom XML

    Message par Steffy le Ven 30 Juil 2010, 10:40

    Bonjour à tous,
    A une époque j'avais étudier un peux le gedcom pour connaitre son fonctionnement et avait pensé que le mettre en xml serait interressant , j'avais même essayé de developper un convertisseur qui faute de temps n'a pas abouti.
    Pour faire simple :
    le gedcom 5.5 est un fichier texte avec des données écrites les unes à la suite des autres avec des renvois les fameux @123 etc.
    Le gedcom XML est une sorte de base de données sur laquelles on peut faire des requetes d'ou la puissance de l'xml.
    Par exemple je recherche tous les individus marié à Paris
    avec un gedcom 5.5 :
    Je lis chaque lignes pour chercher le mot Paris.Ayant trouvé Paris je relis les lignes précédentes pour trouver le couple @123 et @456.Je recherche @123 et @456 pour enfin trouver le nom et le prénom.
    Pour effectuer ceci il faut faire du code.

    avec un gedcom 6 ou XML :
    Je recherche le mot Paris et j'obtiens rapidement les noms et prénoms.C'est comme utilisé access.
    Il existe des des codes tout faits pour utiliser le xml.
    Voila pour le petit descriptif des 2 solutions.
    Que l'on soit en gedcom 5.5 ou Xml le problème reste le même car chaque editeur de logiciel de genealogie ajoute des "tags" comme diplome, domicile propre à son logiciel qui ne font pas parti du standard gedcom.
    La seule solution c'est que les éditeurs signent une chartre et utilisent au minima un gedcom 5.5 ou xml au gout du jour.
    Stéphane

    Tahiti
    Fondateur
    Fondateur

    Masculin Age : 50
    Localisation : Le Mans - Sarthe (72)
    Je travaille sous : Windows 8.1 - 64bits
    Date d'inscription : 28/02/2009

    Re: Gedcom XML

    Message par Tahiti le Ven 30 Juil 2010, 10:49



    _________________
    La terre sur laquelle nous vivons n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent. (proverbe amérindien)

    Christophe MENU dit Tahiti
    Adhérent : GenCom - CRGPG n°1532 - CGDT n°2663 - Marquise n°706 etc.
    Co-fondateur de ce forum - Mes généalogies sur http://Chr.Menu.Free.Fr etc.
    NEW impression d'arbres généalogique : http://empreinte.genea.free.fr/

    Merci de votre présence et ne pas hésiter à participer ou à développer et l'adresse pour nous écrire c'est : bsd.pour.tous@ free.fr (supprimer l'espace après le @)

    Invité
    Invité

    Re: Gedcom XML

    Message par Invité le Ven 30 Juil 2010, 14:24

    c'est aux éditeurs de travailler ensemble et de s'adapter sur l'un ou l'autre standard. allez lire ce post :

    http://bsd-pour-tous.purforum.com/heredis-pour-pc-f28/de-l-utilite-a-renommer-un-evenement-ou-autres-t2981.htm#41929

    Tahiti
    Fondateur
    Fondateur

    Masculin Age : 50
    Localisation : Le Mans - Sarthe (72)
    Je travaille sous : Windows 8.1 - 64bits
    Date d'inscription : 28/02/2009

    Re: Gedcom XML

    Message par Tahiti le Ven 30 Juil 2010, 14:28

    Hervé a écrit:c'est aux éditeurs de travailler ensemble et de s'adapter sur l'un ou l'autre standard. allez lire ce post :

    http://bsd-pour-tous.purforum.com/heredis-pour-pc-f28/de-l-utilite-a-renommer-un-evenement-ou-autres-t2981.htm#41929

    Hervé, c'est le lien que j'ai donné juste au dessus de ton message



    _________________
    La terre sur laquelle nous vivons n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent. (proverbe amérindien)

    Christophe MENU dit Tahiti
    Adhérent : GenCom - CRGPG n°1532 - CGDT n°2663 - Marquise n°706 etc.
    Co-fondateur de ce forum - Mes généalogies sur http://Chr.Menu.Free.Fr etc.
    NEW impression d'arbres généalogique : http://empreinte.genea.free.fr/

    Merci de votre présence et ne pas hésiter à participer ou à développer et l'adresse pour nous écrire c'est : bsd.pour.tous@ free.fr (supprimer l'espace après le @)

    Contenu sponsorisé

    Re: Gedcom XML

    Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 09:49


      La date/heure actuelle est Sam 10 Déc 2016, 09:49