BSD-pour-Tous

Heredis, généalogie et histoire

Derniers sujets

» Supprimer un grand nombre d'individus
par Marie-Paule Aujourd'hui à 13:12

» Généalogie et partages, ne pas hésiter !
par Johnny Aujourd'hui à 07:23

» bonjour de Goldwing81
par ezurdal Aujourd'hui à 00:07

» Un vrai plaisir à lire !
par Cousins d'Edouard Dim 10 Déc 2017, 21:50

» Synchronisation 2 PC avec Heredis 18
par Luberon Dim 10 Déc 2017, 21:34

» [curiosité] - Actes originaux qui changent de l'ordinaire (suite 4)
par astarté Dim 10 Déc 2017, 14:41

» Attention au risque d'usurpation
par Claudius Dim 10 Déc 2017, 09:56

» Quel prénom lisez vous ?
par sph Dim 10 Déc 2017, 07:10

» Monographie Filiatus
par jpfavrot Sam 09 Déc 2017, 16:03

» Ce n'est vraiment plus risible
par Cheron Sam 09 Déc 2017, 10:58

» coupure de fichier
par goldwing81 Jeu 07 Déc 2017, 10:13

» Généalogie future...
par Cheron Jeu 07 Déc 2017, 09:36

» Ouverture fichier impossible dans H15
par goldwing81 Mer 06 Déc 2017, 17:19

» Bons anniversaires a nos lecteurs et membres de BSD du mois de décembre 2017
par lapralinette Mar 05 Déc 2017, 00:00

» on aura tout vu ou pas encore
par Ninja Lun 04 Déc 2017, 14:17

Tag moteur

http://bsd-pour-tous.purforum.com/forum.htm

    L'auteur du poème "Les deux chemins"

    Partagez
    avatar
    Rwego
    Membre
    Membre

    Date d'inscription : 07/01/2015

    L'auteur de "Les deux chemins"

    Message par Rwego le Mer 07 Jan 2015, 22:59

    L'auteur du poème "Les deux chemins" tel que repris ci-dessous semble être Octave Aubert
    « Les deux chemins

    Un enfant, au bout d’une route,
    Trouva tout à coup deux chemins.
    Il s’arrêta, rempli de doute,
    Roulant son chapeau dans ses mains.
    Fallait-il prendre à gauche, à droite,
    Ou bien rester là jusqu’au soir?
    Sur un arbre, une planche étroite
    Portait un avis peint en noir.
    Mais l’enfant ne savait pas lire,
    Il eut beau se gratter le nez,
    La planchette ne put lui dire
    " C’est par ici, petit, venez! "
    Par bonheur une paysanne
    Vint et le tira d’embarras.
    Elle lui dit : « Suis bien mon âne,
    Et jamais tu ne te perdras. »
    Le jeune enfant baissa la tête,
    Et contre lui-même il boudait
    D’être conduit par une bête
    Et d’être plus sot qu’un baudet.
    Si tu veux connaître la route,
    Mon petit, quand tu seras grand,
    Instruis-toi bien, car il en coûte
    De passer pour un ignorant ».
    O. Aubert.
    avatar
    sph
    Maitre Posteur
    Maitre Posteur

    Masculin Age : 64
    Localisation : Jemappes Belgique
    Je travaille sous : PC Linux Mint + W10-64 (portable)
    Date d'inscription : 26/12/2009

    L'auteur du poème "Les deux chemins"

    Message par sph le Jeu 08 Jan 2015, 07:17

    appl05 merci

      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc 2017, 20:47